March 16, 2022

Portugal #3

La 3ème manche du World Tour a eu lieu début mars au Portugal à Peniche sur le spot de Supertubos.
Cette année, nous avons été plutôt gâtés par les vagues et le spot a offert de belles opportunités pendant toute la durée de la compétition. Néanmoins, Supertubos reste une destination où le forecast est très compliqué à cause du vent et des marées. Mais quand les éléments s’alignent, le spectacle est au rendez-vous!
Le 1er tour a eu lieu dans des conditions pas incroyables avec une marée déjà bien basse. J’étais première série du jour, première série de la compétition également, donc difficile de faire des choix de placements sans avoir vu de série au préalable. Dans ce tour à 3, Courtney Conlogue a fait course en tête, me laissant batailler avec Bettylou Sakura Johnson qui n’a pas montré son meilleur surf. Avec 6,33 et 5,87 je passe sans encombre au 3ème tour.
Au 3ème tour, je retrouvais Molly Picklum également dans la 1ère série du jour. Avec deux vagues correctes  dès le début du heat (5,67 et 5,43), je me mettais à l’abri pour le reste du temps imparti et filait en quart pour la 3ème fois consécutive de la saison.
En quart, j’étais opposée à Stéphanie Gilmore que je n’ai battu qu’une seule fois en man on man depuis le début de ma carrière! Dans ces conditions, je savais qu’elle serait redoutable: le spot offrait quelques tubes en droite mais aussi de belles gauches bien creuses. Malheureusement pour moi, le vent s’est levé pendant la série et a soufflé assez fort. Steph a eu un bon tube en droite (7,83) avant que le spot ne change. Ma planche s’est avérée trop grande pour la gauche avec un gros vent side shore (impossible de plaquer un turn, l’air passait sous la board) et j’ai fait signe à Simon de m’en apporter une plus courte pour changer. J’ai perdu 10 bonnes minutes sur les 35 mais j’ai finalement trouvé une belle droite avec un petit tube et un bon layback pour conclure et ainsi revenir au score. Pendant les 10 dernières minutes, j’avais besoin d’un 5,67 mais les conditions se dégradaient et les opportunités manquaient. Steph n’avait pas  un bon back up non plus (4,67) donc c’était jouable. Dans les dernières secondes, je me suis élancée sur une droite où j’ai eu une bonne première manoeuvre mais elle n’a pas offert la bonne section pour une belle seconde manoeuvre… 4,93.
Encore une fois, je ne franchis pas les quarts. Et comme à Pipe et Sunset, la série était relativement à ma portée…

 

R1R2

quart