May 10, 2022

Bells Beach #4

Enfin de retour à Bells Beach après 3 ans! C’est juste avant cette étape en 2020 que la pandémie mondiale a débuté, obligeant à chacun à rester confiné chez soi. En 2021, l’Australie avait ouvert ses frontières à la WSL mais pas l’état du Victoria…donc voilà, depuis 2019 je n’avais plus remis les pieds à Bells Beach. Cette étape est particulière pour moi car je m’y sens merveilleusement bien: j’ai la chance d’être logée chez une famille franco-australienne avec qui nous sommes devenus véritablement amis et partageons de supers moments. 3 ans sans les voir et beaucoup de choses ont changé puisqu’ils se sont lancés dans la permaculture et possèdent maintenant un immense jardin où poussent nombres de fruits et légumes…à moins d’une minute du spot de compétition! Un vrai paradis :)

Cette année, les conditions n’ont pas été incroyables à Bells Beach et je n’ai pas surfé le spot avant la compétition faute de vagues. J’ai eu quelques surfs à Winkipop, juste à côté, spot de repli pour la WSL. C’est d’ailleurs là qu’a eu lieu le 1er tour de cette 4ème étape mondiale.

J’avais face à moi deux rookies, India Robinson et Luana Silva pour débuter cette manche, pour autant je n’ai pas envisagé que ce serait une série facile. Le 1er tour ne compte pas car il n’est pas éliminatoire, mais on veut toutes bien faire. Je voulais montrer mon surf sur cette droite pas évidente à surfer et assez power. Finalement, j’ai pris beaucoup de vagues en 30 minutes pour trouver un 8,17 et un 8,50 totalisant ainsi le plus gros total du jour, petite satisfaction bonus en plus de la victoire.

Au tour suivant, la compétition s’est poursuivie sur le spot de Bells Beach dans de bonnes conditions de mer avec des sets de 4 à 6 pieds. J’étais opposée à l’Australienne Isabella Nichols, qui devait impérativement passer ce tour pour espérer faire le cut de mi saison. La tension se ressentait à l’eau et malgré le meilleur score décroché par Isabella (8,33), je remporte la série avec 7,00 et 6,00 pour filer en quarts.

En quart de finale, j’étais opposée à Brisa Hennessy, lycra jaune du moment. Cette série est à ce jour la pire injustice vécue dans ma carrière! Brisa a mieux démarré la série que moi certes, mais sa vague méritait-elle 6,83 points? Si oui, ma vague valait-elle 6,07 points? Les images parlent d’elles-mêmes. Ce n’est évidemment pas la faute de Brisa mais personne n’a compris la décision des juges, moi la première. Oui, notre premier échange est à l’avantage de Brisa, il n’y a pas photo. Mais le spot devient flat ensuite, il n’y aura plus aucune série de vagues jusqu’à la fin. Donc, quand Brisa perd son temps à attendre avec sa priorité, je tente de satisfaire les exigences des juges qui avaient auparavant écrit noir sur blanc qu’ils récompenseraient l’engagement, l’audace et l’innovation. J’ai tout tenté, saisissant chaque opportunité se présentant. J’ai construit mon score jusqu’à trouver une dernière vague allant même jusqu’à graber mon rail sur un turn pour prouver aux juges que mon surf est innovant, que je suis audacieuse et prête à m’engager à 100% dans les conditions du moments… J’avais besoin d’un 5,54 pour avancer. Les commentateurs sur le direct, le speaker de la compétition, les spectateurs…savaient que cette vague était le score recherché. Et pourtant, les juges ont décidé que c’était un 5,07 points. Brisa a été récompensé pour un seul turn, certes un bon turn, mais avec un 6,83. J’ai pris 5,50 sur ma 1ère vague mais il est mérité, je ne suis pas dans le rythme. Je prends 6,07 sur ma seconde vague que je trouve vraiment injuste, puis 5,07 sur ma dernière que je ne comprends pas. Au final, je perds pour 0,03 point. Faut-il en vouloir à mon surf ou à l’absence de lycra jaune sur mes épaules et de sticker Rip Curl (sponsor de l’épreuve) sur ma board? La WSL connait certainement la réponse, mais elle a refusé de me donner des explications claires.

Une fois de plus je termine 5ème de l’épreuve, mais avec un goût amer.

http://surf.blogs.sudouest.fr/archive/2022/04/15/bells-beach-johanne-defay-une-elimination-en-quarts-difficile-a-avaler.html#more

 

 

R1R3

 

q