August 22, 2022

Tahiti #10

Dernière étape de la saison régulière avant les play off  en Californie, Tahiti a encore une fois été compliqué pour beaucoup de surfeurs. Teahupoo est une vague hors norme très particulière, sur laquelle il faut passer du temps à s’entrainer pour la comprendre. Les performances des locaux Kauli Vaast (finaliste) et Vahine Fierro (demi finaliste) en témoignent. Nous n’avons pas eu de swell avant le début de la compétition, donc impossible d’essayer la vague et tester les boards convenablement. Finalement, la WSL a lancé l’épreuve dans des conditions très moyennes et le premier tour s’est révélé très compliqué, obligeant même les organisateurs à stopper la journée de compétition prématurément.
Au 1er tour, Caroline Marks a dominé la série grâce notamment à son surf frontside sur cette gauche engagée. Avec Tyler Wright, nous n’avons jamais pu rivaliser. Ainsi, je me retrouve au second tour: avec mon ranking (2ème) je suis opposée à la wild card. En temps normal, le tirage du second tour est favorable pour les têtes de série. Mais ici à Teahupoo, la locale Vahine Fierro est difficilement prenable, et j’en ai malheureusement fait les frais. J’ai tenté de m’engager au maximum mais je n’ai jamais réussir à trouver une belle opportunité. J’enregistre mon plus mauvais résultat de la saison, et pour la seule fois en 2022, je ne rejoins pas les quarts de finale d’une épreuve du World Tour.

 

1 2